le Wu Wei (non-intervention)

Publié le 1 Juillet 2017

NON-INTERVENTION

Cette non-intervention que le texte « écoute du cœur et rencontre thérapeutique » souligne comme ligne directrice de l’action ou non-action du thérapeute appartient aux principes essentiels du Hakko-Ryu  Il s’agit du deuxième des principes de cette école de Ju-Jitsu qui comprend dans son enseignement le Koho Shiatsu ; voici ce principe :

« La capacité de réaction par la non intervention : 
agir sans chercher à intervenir »

Cette notion de non-intervention provient de l’influence de la philosophie taoïste ; la non-intervention ou le Wu Wei. Le Wu Wei guide le taoïste dans son action  ou non-action.

Etymologie du caractère Wu

Wu

 

une action 
d’une multitude d’hommes
 sur une forêt ; déboisement. 
Prend le sens
 de négation
 (Wieger 24)

Sens du caractère Wei

Wei

 

faire, pratiquer,
 agir, agir en
 qualité de
 (Ricci 5507)

 

Littéralement Wu Wei se traduit donc par ne pas faire ou non faire,
 A. Cheng nous précise cette notion du non faire, nommé le plus souvent non agir
 
« le non agir ne consiste pas à ne rien faire 
au sens de se croiser les bras passivement mais
à s’abstenir de toute action agressive,
 dirigée, intentionnelle, interventionniste 
afin de laisser agir l’efficacité absolue, 
la puissance invisible (De) du Dao »

Il nous semble important de s’arrêter sur ce De,

c’est celui-là même que l’on trouve associer à Dao

dans l’œuvre majeure de la pensée taoïste ;

le Dao De Jing de Lao Zi ils forment

les deux piliers de l’enseignement du vieux maître.

 

De se traduit par :

bienveillance, bonté, bienfaisance, 
reconnaissance, conduite (bonne ou mauvaise),
vertu, moralité, énergie, influence, pouvoir.

 

Voici l’étymologie du caractère

le Wu Wei (non-intervention)

 

Faire un
 pas en 
avant du
 pied gauche Sens étendu, marcher

Wieger 63 A

 

rectitude

du cœur

Wieger 10 O

 

 

démarche

dirigée par

un cœur

droit,

bonne

conduite,

vertu

Wieger 10 O
  

L’efficacité (le De) émane du Dao (ou Do en japonais) selon A. Cheng, l’effacement du thérapeute permettrait l’émergence de cette puissance qui dépasse l’humain. Le De c’est l’image d’un cœur droit en marche, ne pourrait-elle pas devenir l’idéal d’un être simple au cœur généreux, cherchant à aider ses patients. La notion de Wu Wei et de Xu Xin semble se rejoindre ; elles deux préconisent une action non dirigée, guidée ou inspirée par le Dao.

___________________________________________________

(Extrait de Posture et Shiatsu mémoire de T. Lambert rédigé au cours de sa formation auprès de l'ARTEC)

___________________________________________________

 

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Histoire et tradition

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article