Yi jin jing ; cueillir l’étoile, déplacer l’étoile (Zhai xing huan dou shi)

Publié le 31 Janvier 2017

DOU

Définition :

Boisseau
Coupe à vin munie d’une anse  (Ricci 5022)

Etymologie :

Mesure de dix louches valant chacune dix poignées ; un boisseau (Wieger 98)

 

ETOILE POLAIRE ET GRANDE OURSE

L’étoile polaire, étoile de moyenne brillance est pratiquement immobile, les sept étoiles de la Grande Ourse (bei dou qi xing), étoiles les plus brillantes de la constellation appelées également casserole, chariot et même boisseau, tournent autour de l’étoile polaire et permettent ainsi de la repérer.

ETOILE POLAIRE ET ORIENTATION

« L’étoile polaire et le boisseau du nord sont au nord. Il convient que les adeptes du taiji quan tournent leur esprit vers ces étoiles et soient réceptifs au mécanisme céleste ; alors le souffle central de l’homme possédera un directeur véritable »

Chen Pinsan[1]

Se lier à l’étoile polaire et au nord serait bénéfique à plus d’un titre. Tout d’abord de nombreux maîtres considèrent que de se placer face au nord durant la méditation favorise le calme de l’esprit en aidant l’adepte à chasser ses pensées. D’autre part, M.Granet a pointé du doigt le fait que le nord était associé à l’organe reins et aux gestes.

« La vue et la parole occupe l’est et le sud dans le Hong Fan, lequel affecte le nord au geste. Le nord est l’orient des reins, ceux-ci comme on verra, président à la danse et aux gesticulations… »

De plus l’excellent livre d’Essaylet sur les 5 éléments nous présente le Boisseau comme la tête de l’animal symbolique de ce secteur du ciel ; tortue noire ou guerrier sombre. Celle-ci se déplace lentement en évitant ainsi toute dépense d’énergie superflue, elle représente la longévité, associée à la couleur sombre, au nord, à l’hiver, aux reins, à la vessie et au salé.

On comprend aisément à travers ces quelques remarques l’influence qu’a pu exercer l’étoile polaire sur les adeptes des techniques psycho-corporelles chinoises, elle résume à elle seule les fondements de ces pratiques ; savoir s’orienter, respecter son corps et ses besoins fondamentaux, équilibrer mouvement et repos, ne pas gaspiller son énergie.

PRATIQUE

L’exercice de l’école daoyin yangshenggong ; cueillir l’étoile, déplacer l’étoile (Zhai xing huan dou shi) sollicite très fortement les tendons des mains et des bras du à la position en crochet de la main et de son maintien pendant deux cycles respiratoires. Cette même position permet un massage des points yuan des poignets.

SOURCES

Uranologie chinoise Lavier

Yi jin jing Professeur Zhang Guangde

_________________________________________

[1] Maître de l’école Chen (1849-1929)

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Yi jin jing

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article