Yi jin jing ; tirer les queues de neuf bœufs

Publié le 2 Février 2017

Dao zhuai jiu niu wei shi

Selon le professeur Zhang Guangde, l’expression neuf bœufs (jiu niu) signifie une grande force physique, il précise qu’il faut utiliser une grande force intérieure (1) afin de renforcer os, tendons, muscles et faire circuler énergie et sang.

Le chiffre neuf est de bonne augure, ainsi en Chine on l’utilise souvent afin de s’attirer chance, on retrouve ainsi le chiffre neuf dans de nombreuses expressions et comme ici associé à une technique de santé.

Le chiffre neuf (jiu) est homonyme de

pour toujours (jiu) ainsi l'idéogramme neuf (jiu) est de fait associé à la notion de longévité.

Le bœuf est un élément important de la civilisation chinoise, indispensable pour les travaux agricoles, le transport, la guerre, et la nutrition. Il était sacrifié dans de nombreux rites démontant ainsi l’importance qu’il avait aux yeux des chinois de l’antiquité.

___________________________

1) L'utilisation de la force est présente également dans d' autres gestes de l'enchaînement : tel "sortir le griffes et déployer les ailes" , "par trois assises rejoindre lentement la terre" et "le dragon vert sort ses griffes" mais aussi "le tigre courageux bondit en attaquant sa proie"

 

____________________________________________________________

Sources :

Bonheur, bonheurs Vivien Sung

Les douze animaux et leur place dans la culture chinoise Zhang Fang

Yi jin jing professeur Zhang Guangde

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Yi jin jing

Repost 0
Commenter cet article