lexique

Publié le 20 Juin 2017

Deux idéogrammes chinois expriment l’idée de la pensée ; Yi et Shen. Yi est l’entité psychique de la rate, shen celui du cœur. Le Yi nous l’avons déjà abordé en début de cette étude, nous l’avons nommé la « voix du cœur ». Catherine Despeux quant à elle nous propose pensée créatrice afin de le définir. Soulié de Morant y voit lui la concentration de l’esprit, la faculté de comprendre et enfin Martine Espouy voit dans le Yi comme une pensée informelle, et d’un autre côté le cœur comme le passage des esprits, il est vide, il ne retient rien. Il est conscience immédiate sans mémoire.[1]

« Shen représente l’intelligence du cœur,
la compréhension profonde des choses, le discernement ».[2]
Shen les esprits (les uns d’origine céleste,
les autres étant des êtres humains
divinisés ou canonisés) dieux, divinités,
génies, principe vital supérieur,
quintessence de l’énergie vitale supérieure,
 âme supérieure, esprit, vitalité, entrain,
énergie, allant, prodigieux, merveilleux,
 surnaturel, miraculeux  4317 (Ricci)

Shen  est composé

de Shi

Influences venant d’en haut, signes de bon ou de mauvais augure. Par exemple le ciel instruit les hommes ; les deux lignes horizontales figurent le ciel, les trois lignes verticales expriment ce qui pend du ciel ; le soleil, la lune, les étoiles dont les mutations révèlent aux hommes les choses transcendantes (Wieger 3)

Et de Shen  

Le caractère ancien exprimait l’idée de l’expansion alternante des forces naturelles (Wieger 50 C)

Shen provient du Ciel, il appartient au domaine des esprits, il anime. Le Shen est le principe organisationnel, il s’éclate en 5 Shen chacun étant la racine d’un organe.[3]

 

Le Shen du Ciel se divise en 5 Shen

Nous avons pu observer l’importance du cœur dans la relation qui s’établira entre le praticien et le receveur du shiatsu, il est une partie de la personne qui résonne avec le cœur de l’univers, le silence et le vide permet l’apparition d’une voie de guérison ou de mieux-être, celle-ci ne se montre que dans le recueillement, loin de nos bruits intérieurs.

__________________________

[1] Voir Prodigieuses victoires de la psychologie chinoise Daniel Laurent p 120/121

[2] P26 Shiatsu 2 P. Jasinski ARTEC

[3] Shiatsu 2 P. Jasinski ARTEC

___________________________________________

(Extrait de Posture et Shiatsu mémoire de T.Lambert rédigé au cours de sa formation auprès de l'ARTEC)

___________________________________________

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Lexique

Repost0

Publié le 23 Octobre 2013

« La main et les doigts

sont au service du cœur »

B.Bouheret

L'énergétique chinoise relie le toucher au cœur, ils sont tous deux associés à l’élément feu dans la théorie des cinq éléments.

Essaylet fait remarquer [1] que la tactilité est répartie sur cinq niveaux, chacun de ceux-ci est relié à un organe, à une partie du corps et à un élément ; en voici la liste du plan le plus profond au plan le plus superficiel:







Os et moelle, reins, élément eau
Muscles et tendons, foie, élément bois
Vaisseaux, cœur, élément feu
Chair et graisse, rate, élément terre
Epiderme et derme, poumons, élément métal

 

 

Les mains et les doigts sont au service du cœur, ils en sont le prolongement, ils écoutent et reçoivent les sensations récoltées au travers de leurs mouvements. D’après le Su Wen (2)

Le xin (cœur) commande la langue, son expression est le rire, son sentiment la joie. Le cœur est relié à la langue et à la bouche, donc à la parole, si la voix de thérapeute peut être empreinte de joie sereine au cours du protocole, elle apportera plus de richesse à l'échange global du shiatsu

________________________________________________               [1] P 236 Les cinq chemins du clair et de l’obscur

[2] P 54 Nei Tching Sou Wen traduit par J.A Lavier PARDES

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Lexique

Repost0