Yang Sheng ; conseils pour l'intersaison (période terre)

Publié le 31 Juillet 2020

L’INTERSAISON ; LA TERRE

 

 

 

 

LES SAISONS CHINOISES

          En occident,  le début des saisons correspondent aux solstices et aux équinoxes, pour les chinois ces périodes coïncident aux pics des saisons. Les saisons chinoises commencent donc à peu près 45 jours plus tôt que les solstices et équinoxes Une autre particularité est la 5ème saison ou intersaison qui couvrent les 9 derniers jours de la saison en cours et les 9 premiers jours de la saison à venir.

 

 

QU’EST-CE QUE LE YANG SHENG ?

          Yang sheng que l’on peut traduire par “nourrir la vie” est la faculté de vivre en harmonie avec l’univers, vivre en harmonie avec l’univers c’est s’accorder avec les principes de l’énergie, principes exposés dans le nei jing su wen. 

LE CENTRE SELON LE NEI JING 

 

Le centre a la couleur jaune

Qui irrigue P’i (Pi la rate)

Son symptôme spécifique est à la base de la langue

Sa saveur sucrée

Son symbole l’élément  terre

Son animal le bœuf

Sa graine le millet

Sa saison le milieu de l’année

Et sa planète Saturne

Ses maladies touchent le mésenchyme (1)

Son intervalle musical est l’unisson

Son nombre cinq

Et son odeur parfumée

 

(CHAPITRE 4 Su Wen)

 

____________________________

(1) Tissu de l'embryon à partir duquel se forment le tissu conjonctif, les vaisseaux, les muscles et le squelette Larousse

LA RATE ORGANE DE LA SAISON DU CENTRE

SELON LE NEI JING

 

Le centre engendre l’humidité

Qui engendre l’élément terre

qui engendre la saveur sucrée

Qui engendre P’i (Pi la rate)

Qui engendre le mésenchyme

Qui engendre Fei (le poumon)

P’i commande la bouche

Dans le ciel c’est l’humidité

Sur le sol c’est l’élément terre

Dans l’organisme c’est le mésenchyme

Représentation de la rate

Son Tsang (organe) est P’i

Sa couleur jaune

 son intervalle musicale l’unisson

son expression le chant

qui se transforme en éructations

son orifice est la bouche

sa saveur sucrée

son sentiment la sympathie

qui nuit à P’i

mais la colère domine la sympathie

l’humidité nuit au mésenchyme

mais le vent domine l’humidité

la saveur sucrée nuit au mésenchyme

mais l’acide domine le sucré

 

(Chapitre 5 Su Wen)

L’ALIMENTATION DE LA SAISON DU CENTRE/CONSEILS ENERGETIQUES ET  DIETETIQUES EN ACCORD AVEC LE MOUVEMENT ENERGETIQUE DE LA SAISON [1]

 

 

La rate et le système lymphatique font partie du système réticulo-endothélial (défense de l’organisme, globules blancs).  L’intersaison est une période de  vulnérabilité, de rechute, de déstabilisation, afin de permettre ce passage délicat, la rate défend l’organisme, en voici quelques exemples

 

  • Fin janvier = pathologie virale
  • Fin avril = allergies si foie déficient, peut-être psychologique
  • Fin juillet = coup de feu (cœur) une angine à cette période vient d’une déficience de l’eau (reins) l’eau éteint le feu
  • Fin octobre = époque déprime, ressasser le passé, chagrins (poumons)
  • Déprime bois = dépression par rapport à l’avenir

 

A l’intersaison il faut renforcer l’élément de la saison à venir, exemple ;

 

A la saison du  printemps (associations = foie, VB, muscles, tendons, veines), il faut renforcer l’élément bois par des tonifications musculaires, en évitant l’alcool, et en prenant des cholagogues. Exemple de pathologies bois = hémorroïdes, varices

 

 

Exemple de préparation pour la saison du printemps

 

  • Du 20 au 30 janvier

 

nettoyer au début du passage saisonnier afin de purger le foie, drainer le foie ; appel par le feu (amer, Plantes cholagogues, boldo, tilleul, pissenlit, radis noir)

 

nourrir l’élément bois (l’eau nourrit le bois) ; liquides, eaux, soupes

 

  • Du 1e au 10 février

 

prendre du vert

 


[1] Sources : « La diététique chinoise » de Christophe Labigne, cours de Claudy Jeanmougin, cours de Christophe Huchet (Yangsheng tao)

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Yang Sheng

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article