Articles avec #methodes de calme interieur (jing gong ou qi gong au repos) tag

Publié le 27 Août 2017

SONG JING GONG

Cette méthode consiste à répéter le mot song (signifiant détente) Associer la prononciation du mot avec la recherche du relâchement. Sur le temps nécessaire ou suffisant à rester concentré sur la zone, se laisser guider par vos sensations puis par votre expérience, pas d'effort, conserver la tranquillité de l'esprit. Il existe plusieurs méthodes, nous vous en présentons ici trois ;

  1. Relaxation par zones corporelles

  2. Relaxation globale

  3. Relaxation locale

 

1) Relaxation par zones

 

Assis, debout ou couché

Le yi (pensée chargée d’intention) se porte de place en place, chercher le relâchement en prononçant le mot détente ou song suivant cet ordre :

Tête

cou

nuque

épaules

bras

mains

poitrine

dos

ventre

lombes

cuisses

jambes

pieds

plantes des pieds

 

A répéter plusieurs fois (jusqu’à 10)

Finir en portant la concentration au dantian.

 

 

2) Relaxation comme une vague

 

Prononcer le mot détente ou song en relaxant tout le corps comme une vague de la tête aux pieds. A répéter plusieurs fois, finir en portant la concentration au dantian.

 

 

3) Relaxation locale

 

Concentrer l’attention sur les endroits douloureux ou délicats en prononçant mentalement le mot calme ou détente (song) Finir en portant la concentration au dantian.

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Méthodes de calme intérieur (Jing gong ou qi gong au repos)

Repost 0

Publié le 23 Août 2017

 

 

 

 

Technique :

Le matin face au soleil, chauffer les paumes de vos mains et appliquer-les sur l’abdomen ; durant la phase expiratoire vos mains (les pattes de la grue) appuient légèrement sur l’abdomen. Durant l’inspiration, imaginez absorber l’énergie vitale du soleil (vie et énergie positive) Durant l’expiration visualisez les déchets et les toxines de l’organisme s’en allant.

_________________________________________________________

Source :

Le livre des exercices internes Dr Stephen T.Chang

______________________________________________

"...qui crache l'air vicié et absorbe l'air frais, qui se suspend comme un ours et s'étire comme l'oiseau, celui-là ne recherche que la longévité."

Zhuang Zi (369-286 avJ-C) s'exprime ainsi dans son chapitre XV

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Méthodes de calme intérieur (Jing gong ou qi gong au repos)

Repost 0

Publié le 12 Août 2017

 

wang zhang zi

 

WANG SHAN ZHI

 

 

La joie favorise la circulation de l’énergie et du sang
                   Joie – feu – cœur

 

Miroku Bosatsu (Maitreya ; le  bouddha du futur)

miroku-bosatsu-maitreya-bouddha-du-futur

 

Le sourire permet au corps et l’esprit d’être à l’aise, il est la condition indispensable au relâchement non seulement du visage mais de l’ensemble du corps, des organes vitaux selon M.Chia.

S’abandonner à ce sentiment de joie et d’acceptation de l’instant favorise la relaxation du corps/esprit. Rechercher un relâchement sans ce sourire n’entraîne pas un relâchement aussi complet que celui que l’on obtient en pratiquant cet exercice. L’éclairage de l’énergétique chinoise peut nous apporter réponse à cette question. Selon la théorie des cinq éléments, le cœur est associé au sentiment de joie, non pas la joie excessive qui s’exprime par des rires incessants ceci étant plutôt l’expression d’une pathologie, mais la joie calme et sereine qui est l’expression propre au cœur. Si le cœur est à l’aise, par son ascendant sur les autres organes du à sa place prépondérante d’empereur, recel du Shen, il portera son influence de régnant sur ces sujets (les autres fonctions), qui à leur tour se sentiront à l’aise.

 

Technique

 

Détendre les yeux (calme le système nerveux)

Faire descendre cette détente, ce sourire, cette énergie vers les organes vitaux sur trois lignes tout en souriant

 

  •           Avant du corps (yeux, visage, cou, cœur, système circulatoire, poumons, pancréas, rate, foie reins, glandes surrénales)

  •               Milieu du corps (bouche, œsophage, estomac, IG, GI, rectum en avalant de la salive)

  •               Arrière du corps (les vertèbres l’une après l’autre de haut en bas)

 

 

_________________________________________________

Sources

Energie vitale et auto guérison M.Chia

Les dieux du bouddhisme L.Frédéric

________________________________________________

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Méthodes de calme intérieur (Jing gong ou qi gong au repos)

Repost 0

Publié le 7 Août 2017

Rayons de soleil à travers les fentes formées par un rideau de bambou

 

 

 

« Observer le souffle selon Zhuang Zi »

 

Encore appelée zuo wan (s’oublier soi-même) et aussi zhi nian (arrêter toute forme de pensée)

 

Point de concentration

 

La respiration. (laisser un part d’espace dans la concentration)

 

1er étape non indispensable

 

  • Pendre conscience de l’entrée et de la sortie de l’air par les conduits naseaux, (simple observation)
  • Yeux mi-clos, laisser la lumière entrer par la fente des yeux
  • Observer la respiration sans chercher à la contrôler
  • Laisser les mouvements respiratoires s’effectuer de façon naturelle

____________________________________________________________

Sources :

P 27-29 La porte du dragon G.Edde

p 79-81 Souffle et énergie Angles-Darakchan-Zhu

________________________________________________

« Nous faisons ainsi l’expérience de la nature même de la vie en nous abandonnant à son rythme au lieu de le contrarier parce que c’est le rythme de l’univers qui respire à travers nous »

La méditation créatrice
LAMA ANAGARIKA GOVINDA

"Mais il existe qu'un seul exercice de la respiration juste qui sert effectivement au devenir de l'homme véritable. C'est celui qui conduit à l'art de laisser se faire la respiration naturelle, c'est à dire l'exercice qui libère de la respiration-moi rendue inconsciente et délie la respiration de l'être profond qui s'instaure alors d'elle-même."

Merveilleux chat et autres récits zen
Karlfried Graf Dürckheim

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Méthodes de calme intérieur (Jing gong ou qi gong au repos)

Repost 0

Publié le 1 Août 2017

Assis, debout, ou même couché, prononcer le mot détente (song en chinois)

Trajet latéral

Inspiration désignation du segment à relâcher, expiration donner l’ordre au segment de se relâcher

tempes tai yang (HM2) relâcher

cou relâcher

épaules relâcher

bras relâcher

coudes relâcher

avant-bras relâcher

poignets relâcher

mains relâcher

extrémités des majeurs zhong chong (9 MC) Y fixer l’attention à la fin du ou des trajets.

Rester un moment ainsi pendant plusieurs respirations.

Trajet antérieur

Inspiration désignation du segment à relâcher, expiration donner l’ordre au segment à relâcher

yin tang (HM1) relâcher

face relâcher

cou relâcher

thorax relâcher

abdomen relâcher

cuisses relâcher

genoux relâcher

tibias relâcher

chevilles relâcher

pieds relâcher

gros orteil yin bai (1 Rt) Y fixer l’attention à la fin du ou des trajets.

Rester un moment ainsi pendant plusieurs respirations

Trajet postérieur

Inspiration désignation du segment à relâcher, expiration donner l’ordre au segment de se relâcher

bai hui (20VG) relâcher

nuque relâcher

dos relâcher

lombes relâcher

fesses relâcher

cuisses relâcher

mollets relâcher

pied relâcher

yong quan (1R) Y fixer l’attention à la fin du ou des trajets.

Rester un moment ainsi pendant plusieurs respirations.

Finir en portant la concentration au dantian

 

 

 

 

 

_______________________________________________

SOURCES

Les exercices chinoise de santé G.Edde

Précis acupuncture chinoise Académie de médecine traditionnelle chinoise

_____________________________________________________

Voir les commentaires

Rédigé par Thierry Lambert

Publié dans #Méthodes de calme intérieur (Jing gong ou qi gong au repos)

Repost 0