JING ZUO 静 坐: rester assis tranquillement et en silence

Publié le 9 Juillet 2022

 

JING

Définition (989 Ricci)

Repos ; calme. Immobile. En repos (phys) statique

Silence. Silencieux

Paix. Tranquillité. Paisible ; pacifique ; tranquille

 

Etymologie (Wieger 79F)

 

jing

 

 

Composé de

 

qing

Vert

la couleur des plantes qui se développent

le vert gai des jeunes feuilles

 

 

Et de

 

zheng

Tirer en sens contraire

se disputer

lutter

 

         J-M Eyssalet y voit la couleur bleu-vert, mais aussi un vert sombre, voir noir, il évoque également le regard que l’on peut porter à l’horizon lorsque l’on contemple la nature (l’océan à perte de vue) Il associe cette couleur à la qualité de la lumière à l’Est, pour lui ce qu’il y a de plus lointain à l’Est rentre dans l’espace vécu au centre de soi même[1]

          Plus loin il précise que chaque espace est associé à une couleur ; le vert pour l’est, le rouge pour le sud, le blanc pour l’ouest, l’ocre pour le centre et le noir pour le nord. Ces couleurs se manifestent quelquefois pendant le temps d’assise, libre à nous d’y trouver un signe en lien avec les cinq éléments.

           

Deux points importants ; horizontalité du regard et yeux mi-clos

          Cela peut sembler paradoxal de parler de maintenir le regard à l’horizon alors que la pratique s’effectue yeux mi-clos, pourtant le maintien du regard à l’horizon conditionne toute la statique du corps. Même si dans cette pratique on est amené à porter le « regard » en soi, il est important afin d’éviter que le corps ne s’affaisse de conserver le regard à l’horizon. Les yeux mi-clos permettent de laisser un rai de lumière pénétrer entre les paupières.

 

 

 

 

[1] P 150 les cinq chemins du clair et de l’obscur

 

ZUO 

Définition (5155 Ricci)

S’asseoir ; être assis.

Être assis sur

(anc) Être agenouillé assis sur les talons

 

 

Etymologie (Wieger 27D) 
zuo
 

Composé de

 

ren
Homme
 
Et de
 
tu
Terre
Deuxhommes assis par terre à l’antique et tournés l’un vers l’autre pour causer
 

          Selon de Sambucy les hindous ainsi que les psychotechniciens modernes pensent que les jambes sont associées aux mouvements des idées, cette affirmation semble indiquer que les postures assises favorisent le calme et la paix

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article